Cliquez pour revenir à la première page...

 
 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

Un aérateur solaire n’est pas
seulement un aérateur solaire ...

Retour

Il y a de bonnes raisons d’être critique si on vous dit qu’un système a une « très haute performance »

Un aérateur solaire n’est pas seulement un aérateur solaire ...
Il y a de bonnes raisons d’être critique si on vous dit qu’un système a une « très haute performance »
La construction technique d’un aérateur solaire est simple et semble facile à copier. Cependant, il existe un nombre surprenant d’écueils et donc de risques d’erreur de constructions.

En tant que constructeur historique,

SolarVenti souhaite la bienvenue au nouveau compétiteur aussi longtemps que les produits sont construits correctement et apportent une solution durable aux consommateurs.

Malheureusement, nous voyons des constructeurs au Danemark et ailleurs, qui, trop souvent, développent des solutions mal pensées avec des campagnes marketing proche de l’imposture sur un jeune marché.


Ces solutions mal réfléchies et ces campagnes de ventes mensongères font du tort à l’industrie et engendrent un manque de confiance du consommateur.


Vous, le consommateur, pouvez regarder un certain nombre d’éléments si vous devez choisir un aérateur solaire en lisant les brochures commerciales et les descriptifs produits.

Publicité sur des températures élevées de l’air insufflé est une imposture

La principale mesure de référence pour l’efficacité d’un aérateur solaire sera toujours le nombre de m3 d’air insufflé à une température donnée.
Des indications comme par exemple “250 % d’efficacité en plus des produits standards” dépassent largement les possibilités de la technologie actuelle et font aussi partie des impostures marketing.

Le principe fondamental de l’efficacité en terme de déshumidification, de ventilation et de chauffage d’appoint d’un aérateur solaire est d’insuffler le plus grand volume d’air à l’intérieur de la maison à une température optimale.


Dans le panneau, la chaleur du soleil est utilisée pour ajuster la température de l’air insufflé dans la maison au dessus de la température intérieur.

Ainsi, la maison est pourvue d’une déshumidification automatique et gratuite. Il en résulte une économie non négligeable en électricité et en chauffage en plus d’une atmosphère intérieure saine.

En bref: un aérateur solaire bien construit insuffle un volume d’air important à l’intérieur de la maison, à une température ajustée au mieux dés que le soleil brille.

L’efficacité d’un aérateur solaire est donc déterminée par une température de l’air insufflé accompagné du volume d’air entrant par heure – sinon la température de l’air n’est pas une vrai valeur de production.


(Voir Tests et mesures des systèmes SolarVenti par la DTU - Denmark’s Technical University)


Le système de refroidissement de l’aérateur solaire est primordial

Aujourd’hui, il est normal d’installer la cellule photovoltaïque productrice d’électricité discrètement à l’intérieur du panneau. Elle est ainsi protégée des jets de pierre ou de tout autre impact.
La chaleur dégagée par la cellule solaire elle-même contribue ainsi au chauffage de l’air insufflé et non seulement à l’air pour les oiseaux

Si la cellule photovoltaïque est bien protégée des impactes extérieurs, elle impose tout de même un système de refroidissement performant. Le panneau peut atteindre des températures de plus de 140°C lorsque le ventilateur est éteint. Ni la cellule photovoltaïque ni le ventilateur ne peuvent résister à ces températures. Il est essentiel que le panneau puisse se refroidir quand le système est éteint.

Refroidir le panneau en utilisant un ventilateur supplémentaire qui insuffle de l’air de la maison dans le système lorsque celui-ci est éteint n’est pas une bonne solution pour les raisons suivantes.
Tout d’abord, et c’est le plus important l’utilisation de l’air intérieur de la maison provoquera à long terme le dépôt de poussière et d’impureté à l’intérieur du panneau.

Cela engendrera une maintenance du consommateur ou d’un service technique pour enlever, démonter puis nettoyer l’intérieur du panneau : un travail qui consomme beaucoup de temps surtout si on doit le répéter tous les six mois.

Une autre raison est le bruit. Le ventilateur supplémentaire fonctionne dés qu’il y a du soleil, il n’est donc pas possible de l’éteindre.

La troisième raison est que la cellule photovoltaïque sera endommagée s’il y a une défaillance technique ou tout autre raison empêchant le ventilateur de fonctionner.

En bref: Le système de refroidissement doit fonctionner en toute circonstance, en silence. Ce n’est jamais une bonne idée d’utiliser l’air intérieur vicié pour refroidir le panneau. Un aérateur solaire doit être propre et le rester.

Cliquer ici pour revenir au haut de la page...
 
Retour